dimanche , 24 septembre 2017
Actus
Crédit immobilier : vers une remontée des taux ?

Crédit immobilier : vers une remontée des taux ?

Après 18 mois d’euphorie en raison de la baisse continue des taux de crédit, les candidats à la propriété voulant souscrire à un emprunt immobilier vont déchanter. Les spécialistes prévoient une remontée des taux et de nombreux médias les relayent. Analyse du contexte.

Plus d’une dizaine de banques ont relevé leurs taux au cours de ces deux dernières semaines.

Hausse du crédit immobilier : pour quelle raison ?

Plus d’une dizaine de banques ont relevé leurs taux au cours de ces deux dernières semaines. Auraient-elles cédé sous la pression des professionnels de l’immobilier qui souhaitent redynamiser le secteur en incitant les particuliers à ne plus attendre pour acheter un bien ? Ou bien s’engage-t-on réellement vers une remontée des taux de crédit après cette longue période de chute où ils ont atteint leur plus bas niveau jamais connu depuis des décennies ?

Une stratégie des banques ?

Cependant, les hausses sont très faibles. Elles ne vont que de 0,1% à 0,25% et ne sont appliquées que par les banques qui affichaient auparavant des taux très compétitifs. Certains analystes estiment qu’il s’agit d’un moyen pour pousser les particuliers à contracter un crédit immobilier au plus vite afin de pallier à une éventuelle augmentation plus conséquente. D’autres pensent que c’est une stratégie pour limiter le volume des dossiers à traiter. La plupart des établissements sont débordés par les demandes d’emprunts auxquelles s’ajoutent celles de renégociations de crédit si bien qu’ils ne parviennent plus à respecter les délais.

Auraient-elles cédé sous la pression des professionnels de l’immobilier qui souhaitent redynamiser le secteur en incitant les particuliers à ne plus attendre pour acheter un bien ?

Le moment propice pour renégocier un crédit

L’impact de cette remontée des taux de crédit varie en fonction de la situation de l’emprunteur. Le moment est propice pour les particuliers qui souhaitent renégocier leur crédit. Ils pourront obtenir un taux très attractif. Par contre, ceux qui envisagent d’acquérir un bien immobilier n’ont aucune raison de se précipiter puisque l’évolution sera imperceptible au cours de ces prochains mois. Comme il est peu probable que la Banque centrale européenne change brusquement sa politique monétaire, les analystes écartent l’éventualité d’une augmentation brusque de son taux directeur.

A propos de Assurance Crédit

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


(obligatoire)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>