mercredi , 19 décembre 2018
Actus
L’assurance vie, une véritable solution de placement d’argent

L’assurance vie, une véritable solution de placement d’argent

L’assurance vie est un produit d’épargne qui permet de préparer sa retraite, de se constituer un capital, de percevoir des revenus et de laisser des fonds à ses proches.

Quels contrats d’assurance vie choisir ?

L’assureur propose au souscripteur trois différents contrats d’assurance vie. L’intéressé fera son choix en fonction de l’objectif qu’il recherche. Il est libre d’opter pour un contrat vie. Celui-ci oblige une compagnie d’assurance à octroyer une rente ou un capital à un assuré en vie au terme du contrat. La durée de ce dernier est déterminée librement par le souscripteur. Après huit ans, divers avantages fiscaux seront attribués à l’épargnant. S’il le désire, il peut aussi prendre un contrat décès. Ce type de contrat offre à l’assuré la possibilité d’assurer l’avenir de ses proches. En effet, les bénéficiaires désignés percevront une rente ou un capital, en cas de disparition de l’assuré avant l’échéance du contrat. L’épargnant a également le droit de choisir un contrat vie et décès. Cette assurance mixte contraint un assureur à verser une rente ou un capital soit à un souscripteur en vie à la date indiquée dans son contrat, soit à un légataire, en cas de décès de l’assuré avant le terme du contrat.

Comment alimenter son contrat d’assurance vie ?

L’assurance vie est un produit d’épargne qui offre à l’assuré l’opportunité d’alimenter son contrat de trois façons. Au jour de la souscription, l’épargnant est tenu de faire un versement initial. Les sommes à investir seront retirées par l’assureur par virement bancaire, par chèque ou encore par prélèvement automatique. Le souscripteur est aussi autorisé à réaliser un versement complémentaire programmé. Cette forme de paiement permet au souscripteur de fixer la fréquence (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle) et le montant de son investissement. Il est à souligner que la périodicité et les sommes à placer sont modifiables. Ce changement n’aura aucune conséquence fiscale pour le contrat. Ce type de versement est adapté aux personnes qui ne disposent pas d’un capital conséquent, mais qui désirent se constituer progressivement une épargne. Le souscripteur a également le droit d’effectuer un versement complémentaire libre. Ce dernier donne à l’assuré la possibilité de déposer de l’argent dans son contrat selon sa volonté et ses possibilités.

De quelle façon désigner les donataires du contrat d’assurance vie ?

Dans une assurance vie, la clause bénéficiaire permet à l’épargnant de mentionner les légataires de son contrat. Cette disposition donne au souscripteur la liberté de choisir ses héritiers. Il a donc le droit de désigner un membre de sa famille, une association à but non lucratif ou un ami. Selon la démarche prévue dans son contrat, l’assuré peut déterminer les bénéficiaires de celui-ci soit par une mention dans le contrat d’assurance, soit par un testament authentique, soit par une simple lettre à la compagnie d’assurance. À titre d’information, le donataire doit manifester son accord s’il veut que cette désignation ait un caractère irrévocable. Cependant, il n’aura le droit de réaliser cette procédure qu’après les 30 jours qui suivent la conclusion du contrat.

A propos de Assurance Crédit

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


(obligatoire)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>