dimanche , 19 août 2018
Actus
Comment devenir propriétaire de son terrain à bâtir ?

Comment devenir propriétaire de son terrain à bâtir ?

Devenir propriétaire de son propre terrain pour y faire construire sa future résidence principale ou secondaire est un investissement qui ne cesse d’attirer l’engouement des particuliers. Mais, tout comme l’achat d’un bien immobilier, faire le choix d’un terrain de construction n’est pas une étape anodine. C’est pourquoi il est important d’avoir les idées claires au moment de faire son choix afin de ne pas avoir à faire face à de mauvaises surprises. Sur quels points se focaliser pour faire le bon choix ?

Choisissez le terrain qui s’adaptera à votre projet de vie

Choisir son terrain à bâtir dans l’Hérault, ou dans un autre département n’est pas un investissement et une décision à prendre à la hâte. Avant de se lancer, il est essentiel de s’y préparer minutieusement en tenant compte de certains points pouvant jouer largement sur la décision. Ainsi, bien choisir votre terrain à bâtir commence par identifier le terrain pour qu’il puisse être adapté à votre projet de vie. En d’autres termes, faire votre choix, c’est tenir compte de sa localisation et sa situation par rapport aux commodités de la vie (commerces, transport en commun, centre-ville, infrastructures scolaires…).

Puis, il est essentiel d’identifier précisément le type de terrain que vous souhaitez acquérir. S’agira-t-il d’un terrain isolé ou d’un lotissement ? Dans les deux cas, il sera important de fixer votre budget, car le choix en dépendra grandement. Ces deux types de terrain présentent leurs inconvénients et leurs avantages.

Acheter en lotissement offre l’avantage de bénéficier d’un terrain déjà viabilisé et qui est prêt à accueillir la résidence. Tous les travaux de connexion aux réseaux de la voirie, d’eau et d’électricité ont été en effet préalablement réalisés par le lotisseur. En revanche, la construction sur ce type de terrain doit conformer le futur acquéreur à adopter une architecture, une couleur, un type de toiture, autrement dit le cahier des charges délivré par le lotisseur.

Investir dans le terrain isolé quant à lui peut engendrer des coûts supplémentaires, notamment au niveau du terrassement, de la viabilisation et les autres frais liés au raccordement aux réseaux de communication et d’énergie. Afin d’être fixé sur les limites exactes du terrain, n’hésitez pas à exiger au propriétaire un bornage. Il est également crucial de faire faire une expertise du terrain par un professionnel par rapport à sa constructibilité ou non. Dans le cas contraire et face à un vendeur peu scrupuleux, vous pourrez devenir propriétaire d’un terrain marécageux.

A propos de Assurance Crédit

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


(obligatoire)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>